Le mois de novembre est arrivé et, depuis quelque temps déjà, vous avez l’impression de manquer d’énergie et d’intérêt. Vous éprouvez aussi de la difficulté à vous concentrer, et vous n’avez de goût que pour manger et dormir... En fait, vous vous sentez prêt à hiberner. Ces symptômes ressemblent de très près à ceux de la dépression majeure ou même à ceux de la phase dépressive d’un trouble bipolaire. Toutefois, si ces symptômes se manifestent vers la même période chaque année, à l’automne ou à l’hiver, et commencent à s’estomper au printemps, on parle de dépression saisonnière. Ce qui ne veut pas dire qu’il faut les traiter à la légère.

 

Un ami à qui vous avouez détester l’hiver vous recommande d’apprendre à en profiter et d’adopter un sport d’hiver... conseil qui risque de ne pas vous plaire dans votre état actuel de morosité. Il y a toutefois au moins deux bonnes raisons de considérer cet avis : l’exercice et la lumière.

 

En effet, en pratiquant régulièrement un sport d’hiver, que ce soit le patin sur glace, la raquette, le ski de fond ou autre, vous serez à l’extérieur et réussirez, même les jours plus sombres, à profiter d’un peu de cette lumière bienfaisante que fournit le soleil. De plus, c’est prouvé, l’exercice contribue à soulager la dépression. Si vous n’arrivez pas à vous motiver à faire un sport extérieur, vous pouvez vous obliger à surmonter votre apathie et à entreprendre d’aller régulièrement au gym : l’exercice contribuera grandement à vous remonter le moral. Essayez de vous trouver un ou une partenaire, ce sera plus plaisant à deux et vous pourrez vous encourager l’un l’autre.

 

En recherchant sur Internet une liste de symptômes de la dépression majeure, je suis tombée sur le test de dépression de Goldberg. À toutes les questions du test, énumérées ci-dessous, j’ai répondu « Juste un peu » :

 

  • Faites-vous tout plus lentement? - Juste un peu 

  • Votre avenir vous semble-t-il désespéré? - Juste un peu 

  • Est-il difficile pour vous de vous concentrer en lisant? - Juste un peu 

  • Avez-vous l’impression que la joie et le plaisir sont absents de votre vie? - Juste un peu 

  • Est-il difficile pour vous de prendre une décision? - Juste un peu 

  • Avez-vous perdu intérêt pour ce qui était important pour vous? - Juste un peu 

  • Vous sentez-vous triste, déprimé(e) et malheureux(euse)? - Juste un peu 

  • Vous sentez-vous inquiet(ète) ou avez-vous de la difficulté à vous détendre? - Juste un peu 

  • Ressentez-vous de la fatigue? - Juste un peu 

  • Avez-vous de la difficulté à vous adonner à vos activités, même les plus simples? - Juste un peu 

  • Vous sentez-vous coupable ou croyez-vous que vous méritez une punition? - Juste un peu 

  • Avez-vous l’impression d’être malchanceux(euse)? - Juste un peu 

  • Vous sentez-vous vide... plutôt mort que vivant? - Juste un peu 

  • Avez-vous des problèmes à dormir : trop, trop peu, sommeil agité? - Juste un peu 

  • Avez-vous songé à vous suicider? - Juste un peu 

  • Vous sentez-vous limité(e) et privé(e) de liberté? - Juste un peu 

  • Vous sentez-vous déprimé(e) même s’il vous arrive de bonnes choses? - Juste un peu 

  • Avez-vous pris ou perdu du poids en suivant un régime? - Juste un peu 

 

Devinez quel a été mon résultat au test... Que je suis « juste un peu déprimée ». Sans blague!

La dépression saisonnière

Liste de tous les articles.jpg
Concours.jpg