Octobre 2017

Sainte-Anne-des-Chênes, Manitoba

Le changement

 

Depuis quelque temps déjà, j’ai commencé à apprécier les occasions d’affronter le changement que mon domaine d’activités m’apporte. Et je dis bien affronter, parce que la plupart du temps, après une première réaction négative face à une situation où je dois apprendre quelque chose de nouveau ou comprendre un concept différent, je me mets en mode combat.

 

Il s’agit d’une bataille entre le défaitisme, l’apitoiement sur mon sort, le désir de me la couler douce... et ma volonté de transformer tout obstacle en victoire contre l’enlisement et, bien sûr, contre le vieillissement de mes petites cellules. Ça tombe bien, ce ne sont pas les occasions qui manquent en informatique.

 

J’apprends à substituer des réactions comme :

 

  • Ohhh pourquoi ce nouveau logiciel est-il si compliqué?

  • J’aurais dû me servir de mon bon vieux programme qui n’est pas aussi performant, mais que je connais bien.

  • On sait bien..., les gens qui créent les logiciels ne sont pas ceux qui les utilisent...

  • Ça fait une heure que je cherche sur le Web comment faire ceci ou cela avec cette application, n’est-ce pas la preuve que c’est trop compliqué?

 

par celles-ci :

 

  • Si je suis incapable d’apprendre à maîtriser ce nouveau logiciel, je ne suis pas aussi intelligente que je pensais.

  • De nouvelles façons de produire cette mise en page, c’est aussi bon pour entraîner mon cerveau que le truc de mon mari consistant à se brosser les dents en sens contraire, et de la main gauche!

  • Ce logiciel est bien plus performant, il va m’être utile lorsque j’en aurai exploré toutes les fonctions.

  • En utilisant de meilleurs mots-clés, je vais finir par trouver les bons tutoriels sur le Web.

 

Cette attitude, je dois l’appliquer aux embûches que mon handicap physique entraîne chaque jour. Je vous confie cette petite phrase à laquelle je fais appel pour me soutenir, ou me relever : « Les obstacles qui se dressent sur notre route sont à notre mesure... Fonce Alphonse! »  

​​

Vos idées et commentaires sont les bienvenus pour faire de ce magazine un endroit agréable à consulter. Ne vous gênez surtout pas d’écrire à :

editeur@magazinelenenuphar.com

Liste_de_tous_les_éditos.jpg