Intégration au quotidien de trucs et astuces, doublée d'une réflexion visant à aider les parents débordés à trouver leur équilibre entre le travail et la famille.

Besoin de nouvelles compétences professionnelles?

Je veux obtenir de nouvelles responsabilités au travail, mais il me manque
quelques compétences. Rechercher des formations pertinentes, vérifier l’horaire de diffusion des formations (oups, pas de cours de soir?!?), rechercher des formations de soirs, négocier avec mon conjoint pour la prise en charge des enfants un soir/semaine pour les trois prochaines années (oups, il part pour 6 mois à l’étranger?!?!), trouver une gardienne fiable pour prendre sa relève pour les six prochains mois, trouver du temps pour réaliser mes travaux, s’organiser pour assister aux rencontres de travaux d’équipe (pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué?!?!), présenter fièrement mon nouveau certificat à mon employeur!!!

Nous passons une bonne partie de notre temps, notre énergie et notre talent au travail. Pour de nombreuses personnes, le travail est non seulement un gagne-pain, mais un moyen de s’accomplir. Avoir le sentiment de stagner ou d’être dépassé professionnellement peut être source de stress et gruger beaucoup d’énergie. On peut devenir irritable, voir chaque nouvelle demande comme une montagne, se sentir blasée ou ennuyée par notre travail.

 

Et ce, même si au départ, il s’agissait d’un travail qu’on avait choisi, qu’on aimait, qui nous passionnait même. Alors, avant d’être submergée par ces sentiments qui empoisonnent votre vie et qui inévitablement se feront sentir par vos attitudes et comportements auprès de vos collègues et de vos proches, posez-vous ces quelques questions :

 

  • Qu’est-ce que je sais faire et que j’aime faire ou que j’aimerais faire davantage?

  • Qu’est-ce que je sais faire et que je ne veux plus faire ou faire moins?

  • Qu’est-ce que je ne sais pas faire et que j’aimerais faire?

  • Qu’est-ce que je ne sais pas faire et que je ne veux pas faire?

 

Les réponses à ces questions vous donneront des pistes pour identifier les nouvelles compétences que vous avez besoin de développer. Ce peut être dans le cadre de l’organisation pour laquelle vous travaillez actuellement. Si c’est le cas, une rencontre avec votre supérieur immédiat sera pertinente pour discuter de vos motivations, de votre plan de carrière et pour explorer les programmes de formations offerts. S’il s’agit d’un changement de carrière ou d’un complément à votre carrière actuelle, vous devrez examiner plus attentivement vos options et vos motivations à opérer un changement de cette ampleur et planifier les étapes pour y arriver.

 

Jongler avec les responsabilités professionnelles et familiales est déjà un défi de tous les instants. Y ajouter des études peut paraître hors de portée. Mais pour ceux et celles qui l’ont essayé et réussi, les bénéfices en valent amplement les efforts :

 

  • Sentiment de valorisation et d’accomplissement

  • Réalisation de rêves endormis

  • Amélioration du niveau de vie

  • Exemple de persévérance dans l’effort pour les enfants, etc.

 

Une fois votre projet de développement bien identifié, voici quelques trucs pour le réaliser tout en jonglant avec le reste.

 

  • Mon truc : J’ai opté pour une formation qui se donne de façon intensive une fois par mois dans la ville où mes parents demeurent. Comme nous avions déjà l’habitude d’y aller au même rythme pour des visites familiales, la routine est pratiquement inchangée (mes enfants profitant toujours autant de leurs grands-parents et cousins-cousines et moi, développant les compétences visées).

 

  • Le truc de Natalie P. : Son conjoint travaillant beaucoup la semaine, elle a pris entente avec lui pour se libérer une demi-journée la fin de semaine pour étudier et faire ses travaux. Si des rencontres d’équipe sont nécessaires, cette plage horaire est utilisée.

 

  • Le truc de Marc C. : Il a trouvé une formation à distance dont les séminaires téléphoniques se font sur l’heure du lunch. Plusieurs lectures étant demandées par le programme, il prend une heure 3 soirs/semaine pour les faire, une fois les enfants couchés.

 

  • Le truc de Sophie L. : La formation qu’elle a choisie est offerte et adaptée pour les personnes en milieu de travail. Son projet d’étude étant directement relié à un projet au bureau, elle fait ainsi avancer son travail et ses études.

 

Et vous, quel est votre projet? Quel truc vous inspire pour y arriver? Faites-nous en part!

Liste de tous les articles.jpg