Le REER et vos impôts et l'ACE

Voici une brève revue des REER, de la façon dont ils peuvent vous aider avec vos impôts en 2018 et de leur effet positif sur l’allocation canadienne pour enfants (ACE) lorsque vous avez des enfants de moins de 18 ans.

D’abord, si vous êtes en mesure de participer à un REER ou un régime de pension d’entreprise où votre employeur contribue à parts égales, n’hésitez pas et cotisez le montant maximum d’argent équivalant à ce que votre employeur est prêt à cotiser. C’est de l’argent donné!

Ensuite, si votre revenu imposable dépasse 46 000 $ (revenu personnel et non le revenu familial), c’est très avantageux d’acheter des REER, étant donné que votre taux d’imposition est de 33 % ou plus. Mais si votre revenu imposable est inférieur à 46 000 $, votre meilleure option est probablement un compte d’épargne libre d’impôt (CELI).

Par contre, si vous avez des enfants de moins de 18 ans et que vous recevez l’allocation canadienne pour enfants, tenez-vous-en au REER.

Puisque l’ACE est liée à votre revenu net, si votre revenu familial est inférieur à 65 000 $, vous avez encore plus de raisons de participer à un REER. Non seulement vous économisez maintenant sur vos impôts, mais les montants de l’ACE seront plus élevés dès le mois de juillet.

Si vous avez des questions, n'hésitez pas à les envoyer par courriel à editeur@magazinelenenuphar.com.
Chaque semaine, je choisirai une de vos questions pour y répondre ici.

Bien entendu, votre nom ne sera pas révélé. 

ANNI À L'ÉCOUTE

Liste de tous les articles.jpg