L’exercice cardiovasculaire

« Faire de l’exercice, c’est bon pour la santé et peut aider à prévenir les maladies du cœur. » Cette phrase qu’on entend souvent, que veut-elle dire exactement?

 

L’exercice a de nombreux effets sur le corps humain. Pour célébrer le mois de février, le mois de la santé du cœur, nous allons nous attarder sur certains bienfaits de l’exercice aérobique (aussi appelé exercice cardiovasculaire) sur le cœur et la circulation sanguine.

 

L’exercice cardiovasculaire est une mesure de l’efficacité de notre système cardiovasculaire. Un système cardiovasculaire plus efficace peut pomper plus de sang à travers le corps et ainsi approvisionner les muscles d’oxygène plus rapidement. Ce qui veut dire que cet individu peut travailler à une plus grande intensité et pour une plus longue durée.

 

Vous avez sûrement ressenti les effets à court terme de l’exercice cardiovasculaire, ceux que l’on éprouve de façon immédiate : le rythme cardiaque augmente, notre respiration augmente, ainsi que notre pression artérielle. Tout cela afin de pouvoir faire circuler plus de sang et fournir plus d’oxygène aux muscles.

 

Mais ce qui est plus intéressant, ce sont les changements à long terme, ceux qui se produisent en faisant de l’exercice cardiovasculaire de façon régulière. Ce sont ces changements qui sont importants et qui peuvent nous protéger contre certaines maladies.

1) Hypertrophie du ventricule gauche

Comme tout autre muscle, le cœur devient plus fort lorsqu’il est stimulé. Le ventricule gauche pompe le sang oxygéné à tous les organes du corps, ce qu’on appelle la circulation systémique. Avec l’exercice, les parois du ventricule gauche épaississent et le ventricule est ainsi capable de produire une contraction plus forte.

2) Augmentation du débit systolique (du ventricule gauche)

Le débit systolique représente la quantité de sang éjectée par un ventricule à chaque battement cardiaque. L’augmentation du débit systolique est due à plusieurs différentes raisons. Avec l’entraînement, les cavités cardiaques s’élargissent, ce qui augmente la capacité du ventricule gauche de contenir du sang. Comme la fréquence cardiaque diminue (voir plus bas), cela permet à plus de sang de s’accumuler dans le ventricule avant que cette dernière contracte. D’autres facteurs sont aussi impliqués, mais tout cela fait en sorte que le ventricule gauche projette une plus grande quantité de sang à travers le corps à chaque battement.

 

3) Diminution de la fréquence cardiaque

Puisque le débit systolique augmente (plus de sang éjecté par battement), le cœur n’a pas besoin de battre aussi souvent, ce qui mène à une réduction de la fréquence cardiaque.

 

Comme toute autre chose, si l’on arrête de faire de l’exercice, ces changements sont réversibles! Il est donc important de faire de l’exercice régulièrement!

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à les poser dans la section commentaires ci-dessous.

!ARTICLE PRÉCÉDENT.jpg
!ARTICLE SUIVANT.jpg