Mariette Mulaire :
l’économie au service de la francophonie

 

PDG du World Trade Center de Winnipeg, porte-parole au printemps dernier des Rendez-vous de la Francophonie 2017 (RVF), coprésidente des Jeux du Canada, Mariette Mulaire ne rate jamais l’occasion de mettre en valeur la francophonie manitobaine… et même canadienne!

 

Mariette Mulaire a fait du français l’un des moteurs de sa vie. Née dans une famille d’entrepreneurs, doublés de défenseurs du français (au lendemain du Vive le Québec libre!, son père recevait chez lui, au grand dam des autorités canadiennes, Philippe Rossillon, l’un des collaborateurs du général de Gaulle, alors que sa mère participait au journal La Liberté), la jeune Mariette réalise bientôt que, non seulement les Franco-Manitobains ont des droits, mais que le français peut aussi être une valeur ajoutée dans le monde des affaires.

Mariette Mulaire en pleine action en tant que co-présidente des Jeux du Canada, lors de l'ouverture officielle, en juillet 2017, à Winnipeg.

Au moment de l'ouverture officielle des Jeux du Canada, en compagnie du Premier ministre du Canada, Justin Trudeau. 

En créant un forum international de la PME comme Centrallia, le speed dating du monde des affaires, Mariette Mulaire montre aux anglophones que le français peut ouvrir des portes en les mettant en contact avec le milieu des affaires francophone.

 

Agir pour la fierté francophone

 

2017 aura été une fois de plus une année marquée par le sceau de l’engagement pour la dirigeante du seul World Trade Center bilingue du monde. « J’ai beaucoup aimé mon rôle comme co-porte-parole des RVF. » Le courant a bien passé entre elle et son collègue, Emmanuel Bilodeau, qui a des racines… franco-manitobaines! « On est même allé voir la maison où sa mère a grandi! C’était cool pour lui puisque sa mère avait écrit des choses au sujet de sa maison paternelle sur la rue Dumoulin... et que son frère Maxence Bilodeau (journaliste à Radio-Canada) avait vécu plusieurs années à Winnipeg. C’était donc de bien agréables retrouvailles! »

Plus récemment, en septembre, madame Mulaire a aussi été maîtresse de cérémonie du Colloque national en développement économique francophone, commémorant les 20 ans du Réseau national de développement économique et d’employabilité, mieux connu sous le nom de RDÉE Canada. « Puisque les RVF célèbrent en 2018 leurs 20 ans, il y a eu une collaboration entre les RVF et le RDÉE. Comme je patauge dans les deux sphères, j’ai eu l’honneur de présider le forum... Très cool!

 

Et ce ne sont pas les projets qui manquent. Une preuve? Selon l’ancienne vice-présidente du CA du Centre de la francophonie des Amériques, « au WTC de Winnipeg, nous avons commencé un nouveau programme d’exportation qui connaît déjà beaucoup de succès, et nous sommes sur le point de réaliser un projet où nous espérons mettre sur pied un ‘campus international’… » Mais on n’en saura pas plus pour l’instant.

 

Tout un parcours qui fait dire à cette femme dynamique et au regard brillant à propos des Franco-Manitobains : « Avant, on se faisait écraser parce qu’on n’était pas fier. Maintenant, notre attitude a changé. »

Liste de tous les articles.jpg