Mais qui sont tous ces gens?

w

w

w

w

Charbonneau, Normand et Robert, Mario (dir.) (2001). La gestion des archives photographiques. Sainte-Foy  : Presses de l’Université du Québec.

Jonas, Irène. La photographie de famille au temps du numérique. EFG Revue internationale.
Consulté le 18 octobre 2017.

Library of Congress. Personal Archiving – Digital Photographs.  Consulté le 18 octobre 2017.

Taylor, Maureen Alice (2010). Preserving your Family Photographs : How to care for your family photographs – from daguerreotypes to digital imaging. Lexington : Picture Perfect Press.

En tant qu’archiviste, je suis régulièrement confrontée à des boîtes de photographies non identifiées. Même si l’image est belle, je sais très bien que les chances qu’elle serve à un chercheur un jour sont très minces si je n’ai pas d’information pour l’accompagner. Alors, comment bien identifier nos photos?

Il est important de ne pas écrire sur la photographie. En écrivant sur l’image, vous allez la défigurer et accélérer sa dégradation. Si vous écrivez au verso de la photographie, la pression du stylo ou du crayon endommage l’image et on risque d'y voir apparaître de petites bosses. Il existe des crayons spéciaux

On a beau dire « une image vaut mille mots »… une image avec des mots a beaucoup plus de valeur. Plus le temps passe, plus nous avons de la difficulté à nous souvenir des gens qui sont sur nos photographies ou des circonstances entourant ce petit moment figé dans le temps.

pour écrire au dos des photographies. Ces derniers se vendent dans les boutiques d’arts visuels. Le bout de ce crayon doit être épais et rond.

Vous pourriez aussi entreposer les photos dans des enveloppes, ou les intercaler entre des cartons (sans acide de préférence) sur lesquels vous pourriez écrire l’infor-
mation. Vous pourriez aussi simplement numéroter la photographie et inscrire sur un document à  part les renseignements intéressants qui s'y rapportent. La
même chose peut se faire pour les photographies

numériques. Mais dans ce cas, il faut s’assurer de ne pas perdre
le document et il faudrait qu’il soit facilement repérable au cas où vous ne seriez
pas là pour le trouver.

Pour identifier des photographies, il faut évidemment, et dans la mesure du possible, identifier les gens et les lieux qu'on y aperçoit. Il est intéressant aussi de savoir la date et dans quel contexte la photographie a été prise. Que se passait-il cette journée-là? Une visite chez grand-mère? Un séjour à la plage? Certaines choses peuvent nous sembler anodines aujourd’hui, mais elles pourraient prendre une tout autre signification dans quelques années. Prenez soin aussi d’indiquer qui a pris la photo si vous le savez. Cette information est souvent utile pour comprendre ce qui se passe ou pour la diffusion de l’image si jamais vous voulez l’utiliser. Il y a, après tout, quelques lois à respecter lorsqu’on utilise une image dont, entre autres, la Loi sur le droit d’auteur.

Qu’importe la méthode utilisée, il est primordial pour vous, vos enfants et ceux qui vont suivre, de prendre le temps d’identifier les photos et les faits qui s'y rapportent. Vous arriverez ainsi non seulement à réaliser leur valeur pour vous, mais également pour tous ceux qui vous entourent. Et s’ils n’arrivent pas à la réaliser, vous arriverez sans doute à convaincre un centre d’archives près de chez vous…

Pour de plus amples renseignements, vous pouvez aussi consulter les sources suivantes :

Liste de tous les articles.jpg
Concours.jpg